«Aidez-nous à vivre comme des êtres humains»

Parties en mars 2012 de l’Érythrée, A. et sa fille F. se retrouvent aujourd’hui au Luxembourg, mais dans l’inconnu et l’incertitude la plus totale.

Emprisonnée arbitrairement dans son pays, réduite en esclavage et revendue en Libye, passée, entre autres, par l’Italie et la Suisse, A.* se retrouve aujourd’hui au Luxembourg avec sa fille F.*, 9 ans, sans savoir quel sera son avenir.

Le Quotidien_ 22 Février 2019

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!