Des précisions quant aux foyers de dpi et bpi

Les réponses à la question parlementaire 1137 du député Paul Galles  (CSV) fournissent des informations précieuses quant aux foyers d’hébergement des demandeurs de protection internationale.

Voici quelques extraits des réponses  :

L’affectation du gardiennage se base sur une clé de distribution d’un nombre de postes de gardiens par rapport à la capacité maximale, donc du nombre de lits, dans une structure. Ainsi, aucun gardien n’est actuellement prévu pour les structures de 1 à 29 lits ; un gardien est affecté pour les structures à capacité de 30 à 49 lits et un agent de sécurité est ajouté pour chaque 50 résidents en plus.
La clé de distribution peut varier dans certaines structures, dont entre autres les structures de primo-accueil ou les structures hébergeant une population vulnérable et nécessitant un encadrement plus intensif.

Le ratio d’encadrement socio-éducatif dans les différentes structures dépend de la vulnérabilité de la population y hébergée, tel que précisé dans la réponse à la question parlementaire n”966 de Monsieur le Député.

Conformément au cahier des charges du marché public en vigueur, les agents de gardiennage doivent disposer de formations dans la gestion de conflits et de l’agressivité, dans les domaines des premiers secours, de la lutte contre les incendies, de l’évacuation de bâtiments et de l’hygiène.

Toute la réponse ici

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!