Neue Unterkunft / Wasserbillig nimmt 63 Asylsuchende auf

In Wasserbillig wurden am Samstag elf ehemalige Zollwohnungen einer neuen Bestimmung übergeben. Dort sollen in Zukunft 63 Asylsuchende bis zum Abschluss ihrer Prozedur angemessen leben können. An die Bevölkerung erging der Aufruf, die neuen Bewohner mit offenen Armen willkommen zu heißen.

tageblatt 7. September 2020

Il est 10 h samedi matin, et plusieurs personnes vont et viennent dans la rue du Bocksberg à Wasserbillig. Les habitants de la commune sont là pour visiter les anciennes maisons douanières, totalement rénovées à la charge de l’État, pour devenir la 57e structure d’hébergement pour demandeurs de protection internationale. Le ministre des Affaires étrangères et européennes, de l’Asile et de l’Immigration, Jean Asselborn, fait partie des visiteurs. Il s’engouffre dans la maison du 66 rue du Bocksberg, composée d’une salle commune, d’une cuisine, d’une buanderie au rez-dechaussée, de trois chambres (5 lits) au 1er étage et d’un bureau, de douches et sanitaires au 2e étage. À l’arrière de la maison, un jardin. Cette maison pourra accueillir cinq personnes.

Une structure «à taille humaine»
Au total, 11 des 16 anciennes maisons douanières ont été rénovées pour se muer en une structure d’hébergement de phase 3 pour demandeurs de protection internationale, c’est-à-dire une structure durable où un demandeur de protection internationale séjourne en principe jusqu’à réception d’une réponse à sa demande de protection internationale. La capacité maximale de la nouvelle structure est de 63 personnes (5 à 7 lits par maison). Elle est destinée à des familles, des femmes et des hommes seuls. Dans un premier temps, une vingtaine de personnes vont s’installer au fur et à mesure à partir de demain. Quant aux enfants des familles de cette nouvelle structure, ils seront scolarisés à l’école fondamentale de Wasserbillig, où une classe spécialisée d’État (CSAE) a été créée par le ministère de l’Éducation nationale.
La gestion de cette nouvelle structure d’hébergement pour demandeurs de protection internationale sera assurée par la Croix-Rouge luxembourgeoise. « Un poste et demi à savoir une éducatrice et une assistance sociale, est dédié à cette structure. Et un agent de sécurité sera présent 24 h/24 et 7 jours sur 7 , indique Christof Muller, chargé de direction à la CroixRouge luxembourgeoise, service Migration et Réfugiés. Ce foyer est une réelle opportunité pour les personnes d’être menées vers plus d’autonomie. » Un sentiment partagé par Jeanne Raquin, l’éducatrice de la CroixRouge luxembourgeoise qui sera en charge du lieu : « C’est un foyer à taille humaine. Les demandeurs de protection internationale pourront vivre normalement dans une maison. Cela va faciliter leur intégration et ils deviendront très vite les voisins des autres résidents de la rue. » De son côté, le bourgmestre de Mertert-Wasserbillig, Jérôme Laurent, estime que « c’est notre responsabilité d’accueillir des demandeurs de protection internationale sur le territoire de notre commune ». « Notre commune est déjà composée de 40 % de résidents étrangers , poursuit-il. Je vois cette structure et l’arrivée des demandeurs de protection internationale comme une chance pour notre commune, sa mixité et son vivre ensemble. » Alors, bienvenue aux nouveaux «voisins».


La structure d’hébergement de Wasserbillig pour demandeurs de protection internationale a une capacité d’accueil de 63 personnes.

Le Quotidien 7 septembre 2020

Zu Waasserbëlleg plënnere Flüchtlingen an Douaniers-Haiser

RTL télé 5 September 2020

Aweiung vu Waasserbëlleger Struktur fir Asyldemandeuren

100komma7   5 September 2020

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!